Livres, radio : émissions 2011

« Danse avec Jésus », le deuxième roman, Jérémie Lefebvre : une « Création originale » !

Écoutez l’émission du 26 septembre avec Jeremie Levebvre

Une petite ville de province, un retraité pétri de foi catholique… l’ambiance, dans les premières pages du livre de Jérémie Lefebvre, n’augure rien de palpitant…. Et pourtant ! Au fil des pages, les personnages se révèlent, tout en nuances, malgré le fait que chacun des trois principaux protagonistes soit étudié sous l’angle son rapport à la foi. C’est peut être cela la vraie réussite : échapper à la caricature, créer des perméabilités entre des êtres si différents, dans lesquels le lecteur peut alternativement se reconnaitre.

Et puis, là où l’on pense que rien ne peut arriver… les évènements s’enchainent… le dénouement étonne, les alternatives restent possibles…

N’hésitez pas, jetez vous sur « Danse avec Jésus », qui est paru aux éditions Lunatiques. Il est disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site de l’éditeur !

« Jean Sauveur a 75 ans. Heureux paroissien dans un village touristique, il souffre de la distance de Christian, son fils unique, qui a violemment rejeté la religion pour devenir psychanalyste à Paris où il élève sa fille sans références chrétiennes. Marie Sauveur a 18 ans. En attendant les résultats du bac, elle vient passer quelques jours chez son grand-père. Mais Jean vieillit, son chagrin l’étouffe, il n’a plus la force de faire bonne figure devant sa petite-fille devenue grande… L’histoire intime des Sauveur entraîne le lecteur au coeur d’une paroisse vivante, avec son groupe de prière et ses laïcs engagés, et lui dévoile des personnages qui, croyants ou non, luttent pied à pied pour vivre à la hauteur de leurs convictions : Brigitte, qui s’est juré de convertir son mari agnostique ; Christian, qui se bat contre toutes les formes de croyances ; Geneviève, qui tente de résister aux avances d’Olivier ; Philippe, qui se pose des questions sur la mortification ; Marie-Ange, qui croit en Jésus mais ne sent pas sa présence…
Danse avec Jésus cherche une troisième voie – en forme d’école buissonnière – entre les sentiments viscéraux d’allégeance et de refus qu’inspire le monde religieux. Les positions les plus radicales y sont montrées de l’intérieur, les stéréotypes tour à tour flattés et disqualifiés, et le lecteur emmené en voyage dans le fond des consciences, promené entre Paris et la campagne en été, invité à rire – et à trembler – devant Dieu et son absence, l’envie et la terreur d’exister. »

1 commentaire


Répondre à jean-françois dalle

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.