Manifestations, Radio : émissions 2014, Théâtre

Pour ses 17 ans, le Printemps des rues s’étend !

Téléchargez l’émission du 12 mai avec Djamel Afnai, Benoît Blanc et Gérard Caballero

Ecoutez l’émission du 12 mai avec Djamel Afnai, Benoît Blanc et Gérard Caballero

printemps-des-rues-1-540x312Son directeur, Gérard Caballero ainsi que deux représentants des compagnies programmées, nous présentent cette 17ème édition du Printemps Des Rues interroge, qui conformément à la tradition critique des arts de la rues, les dysfonctionnements,de notre société. Cette année, plusieurs thèmes, portés par la création artistique s’entrecroisent   : le handicap, l’identité, l’immigration, la vieillesse, la gouvernance…

Elle porte un questionnement sur l’état du monde, du comment nous vivons ou pourrions vivre avec nos différences. Avec la volonté de s’adresser à tous, cette nouvelle édition innove au delà de l’espace public, avec une « intervention magique » de la Compagnie Santini auprès d’adolescents hospitalisés dans le cadre de d’un partenariat avec l’hôpital Saint-Louis.

Sur le plateau, Djamel Afnai, comédien et metteur en scène qui présente une création :   » Tleta »  avec la Cie La Peau Rouge et Benoît Blanc, coauteur du spectacle « Monstres d’humanité » avec la Cie N° 8.  Tous deux, et biens d’autres comme les filles de « boudin et chansons » (photo), vous donne rendez vous au jardin Eole samedi 17 et aux alentours du canal St Martin le dimanche 18. C’est promis, il fera beau !

concert, Manifestations, Radio : émissions 2012, Théâtre

Au soleil ou sous la pluie, le printemps des rues fête ses quinze ans !

Écoutez l’émission du 23 avril avec Christophe Rappoport, Michel risse et Mireille Silbernagel

Depuis 15 ans, que le temps printanier soit ou non au rendez vous, l’équipe du Printemps des Rues, le premier festival parisien (gratuit) des Arts de la rue, propose aux promeneurs comme aux fidèles aficionados une série de belles surprises poétiques acrobatiques, musicales et artistiques pour, même si mai cette année se fait attendre… faire enfin ce qui nous plait !

Cette édition qui se tient les 28 et 29 avril 2012 dans différents lieux jouxtant le canal Saint Martin est ouverte à de multiples  et accueille cette année une quinzaine de compagnies avec, en vedette,  le grand clown Léo Bassi, véritable agitateur culturel dont c’est la première représentation à Paris depuis 30 ans. Autres belles perles artistiques à  découvrir :

« Le bonheur est dans le chant », un spectacle-déambulation, proposé par les Grooms, un groupe théâtro-musicalo-vocal à résonance politique issu du mythique théâtre de l’unité. Il s’agira ce week-end de participer à la « Journée du bonheur » au cours de laquelle une évaluation du niveau de bonheur de la commune va avoir lieu et à la clé une possible attribution du label «ville heureuse». Un cortège s’organisera afin de sonder la population et de relever l’Indice de Bonheur Urbain tout en musique et en chansons…. Autre temps fort : le parcours proposé par la compagnie Décors Sonore, une création spéciale pour le printemps des rues qui a accueilli ces artistes en résidence. Dans Urbaphonix, une équipe mobile de cinq personnages intervient dans le paysage sonore. Ils jouent avec la technologie et les sons qu’ils rencontrent, composent à partir de ce qui est omniprésent et que personne n’écoute : les bruits mécaniques de circulation, les corps et les conversations, et surtout le mobilier urbain… leur très belle devise est empruntée à John Cage : Si un son vous dérange, écoutez-le. On l’aura compris, l’enjeu de ce foisonnement artistique est aussi, et surtout d’inviter les riverains à porter un autre regard sur leur environnement quotidien ! Lire la suite et partager »

Manifestations, radio : émissions 2011, Théâtre

Le printemps des rues : un rendez vous artistique et festif sur les berges du canal saint martin !

Ecoutez l’émission du 2 mai avec Brendan Le Delliou
Les 7 et 8 mai prochains se tiendra la 14e édition du Printemps des Rues, à Paris. Ce festival poursuit son exploration commencée l’année dernière sur la thématique de l’Objet et met en place des actions culturelles en direction des habitants, et développe ainsi l’ancrage sur le territoire parisien notamment dans le 10ème. Utilisant l’espace public, associant l’histoire de ses habitants et des populations qui y transitent et la collaboration avec les structures culturelles se situant dans un périmètre qui permet facilement la circulation du public. Parmi les créations de cette édition : “Scène de ménage”, un duo burlesque mêlant chorégraphie et théâtre d’objets, imaginé par Bredan Le Delliou de la compagnie Frichti concept. Surgissant de nulle part, un couple armé d’ustensiles de ménage est pris de frénésie par la présence d’une indésirable tache sur leur chemin… Le couple va se disputer pour une action dont l’objectif n’a aucun sens, comme pour donner corps à un bouc émissaire imaginaire… Lire la suite et partager »