Livres, Radio : émissions 2010, symptômes

De quoi la psychanalyse est-elle le NON ?!!!

Ecoutez l’émission du 15 novembre avec Roland Gori
Roland GoriRoland Gori est Professeur émérite de Psychopathologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille, Président d’honneur du Séminaire inter-universitaire européen d’enseignement et de recherche en psychopathologie et psychanalyse (SIUEERPP), Psychanalyste Membre d’Espace analytique. Il est l’initiateur de l’Appel des appels et vient de faire paraître un livre intitulé : de quoi la psychanalyse est-elle le nom ? aux éditions Denoel. L’ouvrage propose une analyse pertinente et dénuée de tout angélisme des enjeux des politiques mises en oeuvre actuellement dans notre pays. Face à une logique de l’audimat qui ne cesse de gagner du terrain, face à une régression sécuritaire qui atteint la vie politique, mais aussi la justice, l’école et la santé, la psychanalyse apparaît comme un antidote. Elle résiste aux nouvelles idéologies de la résignation Lire la suite et partager »

Radio : émissions 2010

Le CD « en route vers l’est … et Musiques » est disponible, Olivier et Hariette ont mené à bien leur projet !

Ecoutez l’émission du 8 novembre avec Olivier et Hariette
Ils ont passé des mois sur les routes à la recherche de ces sons de l’est ! Les voici réunis, après une difficile sélection et un gros travail de masterisation, dans un double CD initulé « en route vers l’est… Et musiques ». Soit plus de deux heures de musiques inédite et une invitation à revivre leur périple ! Un grand merci à Olivier et Hariette de nous avoir fait partager ce projet du début jusqu’à son aboutissement…. et bonne route à eux ! Lire la suite et partager »

Livres, Manifestations, Radio : émissions 2010, symptômes

Inventer, c’est militer ! Mais quid de l’éfficacité des luttes festives ?

Ecoutez l’émission du 8 novembre avec Sebastien Porte et Cyril Cavalié
Dans leur ouvrage Un nouvel art de militer, Sebastien Porte (journaliste) et Cyril Cavalié (photographe) proposent une visite vivante et colorée des nouveaux réseaux activistes :   Ils sont le visage de la contestation des années 2000. Jeudi Noir, Déboulonneurs, Brigade activiste des clowns, Désobéissants, Anonymous… au-delà des formes traditionnelles que sont la grève ou la manifestation, une nouvelle génération de militants est apparue dans l’espace médiatique et agite régulièrement le cours de l’actualité. Chez eux, pas de chef, pas de violence, pas de longs discours théoriques, mais un goût prononcé pour l’humour et les mises en scènes spectaculaires, et un sens manifeste de la créativité dans l’action. Qu’ils soient légaux ou non, tous les moyens sont bons pour frapper les esprits. Issues des traditions de la désobéissance non-violente et de la mouvance alter, ces tactiques ne sont certes ni inédites ni exclusives, mais elles ont réussi à s’imposer avec force dans le paysage des pratiques militantes. Dans un contexte de remise en cause des organisations classiques et des idéologies globalisantes, où l’image et Internet occupent une place de plus en plus centrale dans la circulation des idées, elles sont aussi un symptôme de l’entrée des mouvements sociaux dans l’ère de la communication et de l’atomisation des comportements. A la structure verticale de la hiérarchie s’est substituée l’horizontalité du réseau. A l’utopie incertaine d’un bouleversement radical de société se sont substituées les opérations « coup de poing » pour le changement ici et maintenant. Lire la suite et partager »

Manifestations, Radio : émissions 2010

Travailleurs sans papiers : un mouvement de grève solidaire et utile à tous les travailleurs précaires !

Ecoutez l’émission du 8 novembre
Avec Annette Huraux de la CIMADE, Nicolas Jounin, enseignant et chercheur à l’université Paris VIII, Jean-Pierre Garçon, chef du département des migrations internationales à l’OCDE et Raymond Chauvaux, coordinateur CGT de la grève des sans papier, nous analysons ce mouvement et tentons de déterminer sa portée.
Par une mobilisation exceptionnelle tant par sa forme que par sa durée, les travailleurs sans papier qui occupent aujourd’hui le lieu symbolique qu’est la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, ont arraché des engagements de la part de l’Etat, sur le plan de l’accès à une régularisation par les travail mais aussi ouvert une brèche pour à la reconnaissance du droit de grève pour les travailleurs précaires ou en intérim. C’est donc pour nous tous, français comme étrangers, qu’il se battent aujourd’hui ! Lire la suite et partager »

Expositions, Radio : émissions 2010, Théâtre

Paris-Banlieue, côté femmes

Ecoutez l’émission du 25 octobre avec Sandrine Charlemagne
Rencontre avec Sandrine Charlemagne, qui propose depuis plusieurs années des  ateliers avec des jeunes de la Cité Balzac de Vitry-sur-Seine (Val de Marne) ainsi qu’un atelier d’écriture avec des habitantes de la Cité. Ces ateliers ont donné lieu à quelques représentations publiques autour de leurs écrits personnels et à l’édition d’un recueil de textes et photos Balzac, côté femmes réalisé avec le soutien du Jury des Réalisations Particulières du Val-de-Marne, de la Ville de Vitry-sur-Seine et du Centre Social Balzac. Aujourd’hui les textes de ces femmes sont portés à la scène : ces femmes nous parlent d’elles. Certaines habitent le quartier Balazc depuis longtemps et leur mémoire est devenue langue commune, au fil de l’atelier d’écriture. Dans l’intimité de cet espace, regards et points de vue se croisent sur la démolition, la joie, la fraternité, le rêve, mais aussi la galère… Lire la suite et partager »

Livres, Radio : Emission à venir, Radio : émissions 2010

“Le president des riches” : la société de classes existe toujours, il est temps de reprendre la lutte !

Ecoutez l’émission du 25 octobre 2010 avec Michel Pinçon
Dans cette enquête  sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy, très documentée et servie par un style limpide et piquant, les sociologues Monique Pinçon Charlot et Michel Pinçon nous montrent  pourquoi et comment la caste népotique des « amis du président » instrumentalise le pouvoir judiciaire, politique économique et financier au détriment du bien commun et de l’intérêt général. Un livre destiné à ceux, par leur travail assurent le socle de la richesse dont profitent un petit nombre de privilégiés. Gageons que comprendre ce système et ses enjeux le rendra moins « inéluctable » aux yeux de ceux qui le subissent et fera grandir en eux l’envie de le détruire !  Extrait : « Dans la France de Nicolas Sarkozy, l’argent est décomplexé, assumé, et l’appât du gain est la raison nécessaire et suffisante de l’enrichissement. L’obscurité calculée des manœuvres financières, Lire la suite et partager »

Agenda, Manifestations, Radio : émissions 2010

Grande vente Retro et Vintage à la communauté EMMAÜS Liberté d’Ivry : la solidarité, c’est chic !

Ecoutez l’émission du 18 octobre 2010 avec Claude Gledel et Benedicte Fossey
Claude Gledel, responsable de la communauté Emmaüs Ivry et Bénédicte Fossey, bénévole, nous présentent la  VENTE SPECIALE RETRO VINTAGE organisée les samedi 23 et dimanche 24 octobre, de 10h à 18h, dans les locaux de la communauté d’Ivry, au 42 rue Pierre et Marie Curie, à Ivry (à coté du M°). Vous pourrez y découvrir, à prix modiques,  une large sélection de vêtements et accessoires des années 40 à aujourd’hui ( vintage, grandes marques, haute couture) , d’objets déco et de mobilier des années 20 aux années 80. Bien au delà du simple fait de chiner utile, vous irez à la rencontre de professionnels porteurs de valeurs. En effet, faire rimer solidarité et de dignité est au cœur de l’action du mouvement depuis sa création. Lire la suite et partager »

Agenda, Films, Radio : émissions 2010

« MOURIR ? PLUTOT CREVER ! » : Un portrait sensible de Siné par Stéphane Mercurio

MOURIR ? PLUTOT CREVER ! un film-portrait drôlatique et tendre de Siné par sa fille Stéphane Mercurio à partir du mercredi 13 octobre dans plus d’une vingtaine de villes en France… Enfin un hommage au cinéma du furieux dessinateur Siné celui qui avec un crayon trempé dans l’acide s’est attaqué indifféremment depuis la fin des années 50 aux curés, rabbins et mollahs, bourgeois et militaires, moralistes de tout poils. Un gars qui au-delà de son image de provocateur à grande gueule, a traversé la grande Histoire avec ses aventures dans la presse : contempteur de l’Algérie française, d’abord dans l’Express avant de monter Siné-Massacre, acteur engagé de Mai 68 et pourfendeur du Général dans l’Enragé, compagnon très critique des révolutions cubaines ou chinoises (une séquence à mourir de rire vous prouvera le sens limité de l’humour de ces régimes face à Siné), ami de Malcolm X qui fut le parrain d’une de ses filles et dont le souvenir de sa disparition lui arrache encore des larmes. Lire la suite et partager »

Livres, Radio : émissions 2010

Tout est dans le style et l’usage de la langue…ou presque !

Ecoutez l’émission du 11 octobre 2010
Conversation matutinale avec Olivier Bessard-Banquy, passionné de littérature galante et libertine,  collectionneur de curiosa et surtout auteur de cet essai éminemment littéraire : Sexe et littérature aujourd’hui (édité par La Musardine), dans lequel il propose une réjouissante étude des moeurs dans les lettres françaises et s’engage sur des choix qu’il argumente avec passion. Il ne ménage pas ses critiques contre une pseudo littérature, en partie fabriquée par des éditeurs prompts à capter les effets de mode sans lendemain.

Radio : émissions 2010

La mèche : 16 pages de liberté en kiosque tous les vendredis !

Ecoutez l’émission du 11 octobre 2010 avec Carlo Santulli
Ce nouvel hebdo satirique, en kiosque tous les vendredis depuis 10 septembre, promet à ses lecteurs de les faire rire, parfois jaune. une manière  humoristique et festive de « danser sur une poudrière » ou « mettre le feu aux poudres », et aussi de « vendre la mèche » », c’est à dire de rompre avec l’uniformité de la pensée qui sous tend la plupart des organes de presse. Carlo Santulli, le directeur de la publication revendique « un journal de trublions, pour rompre avec le ronron du politiquement correct et avaler le monde dans un éclat de rire ». La Mèche fonctionne en équipe réduite, assistés d’une nuée de dessinateurs et chroniqueurs. L’organisation et la ligne impertinento-irrévérencieuse revendiquée du canard rappellent Siné Hebdo, le journal satirique disparu en mars dernier. Normal : parmi le noyau dur, quatre anciens de Siné. La plupart des collaborateurs en sont également issus. Lire la suite et partager »